telephone blanc1 04 92 46 71 72                     

Suivez-nous sur :

Les lacs et sommets de l'Ubaye

Randonnée à pied - France - Ubaye

Code : FRA296

Durée : 7 jours


Niveau physique :

Mode : Accompagné


Thèmes : En itinérance

Télécharger la fiche technique

Note moyenne du séjour :
5.0/5
1 avis posté(s)

Á partir de 605 €

Blottie entre le Mercantour, le Piémont et le Queyras, la haute Ubaye a su préserver un territoire riche de nature, mais façonné par une riche histoire.

Nous vous proposons au travers de ce voyage, d'arpenter chacune de ces hautes vallées en jouant à saute mouton entre la France et l'Italie. L'accueil dans ces hameaux de quelques âmes vous comblera par l'intimité et l'authenticité qui s'en dégagent. Lacs, sommets à plus de 3000 m, architecture typique, hébergements chaleureux, autant de points forts qui contribueront à la réussite de votre trek.




Le prix comprend

Le transport des bagages un jour sur deux, l'encadrement, l'hébergement en pension complète du J1 à midi au J7 après-midi sauf les boissons.


Le prix ne comprend pas

Le transport aller-retour jusqu'au lieu de rendez-vous,
les assurances,
les frais d'inscription,
les boissons.

J1 : Accueil à 17h h à la gare de Guillestre,

Transfert vers le col de la Noire pour passer une première nuit au refuge de la Blanche à 2500 m. 30mn de marche pour rejoindre le refuge, dans cette large vallée frontalière. Prévoir pour cette nuit un nécéssaire leger pour la nuit, vous retrouverez vos sacs de voyage le lendemain à Maljasset.

 

J2 : Col de la Noire - lacs et vallon du col Longet.

Au départ de Saint-Véran ou du refuge de la Blanche, nous débuterons notre randonnée vers le col de la Noire à la frontière  entre le Queyras, le Piémont et l'Ubaye. Après 1 h de marche pour une mise en jambes, vous amorcerez la magnifique montée du col de la Noire à plus de 2 800 m d'altitude. De très beaux points de vue sur la tête des Toilies et le vallon de la Blanche s'ouvriront à vous... Descente dans les sources de l'Ubaye en passant par le lac de la Noire et les lacs du col du Longet, bordés par des myriades de linaigrettes. Belle et douce descente sur Maljasset.

6 h de marche + 950 m / - 1100m

 

J3 : Col du l'Auteret - village piémontais de Chappera.

Nous repartons pour quelques centaines de mètres sur l'itinéraire de la veille pour rejoindre le ravin verdoyant de Chabrière. Passage à la bergerie du même nom avant de rejoindre à 2880 m l'intime col du l'Auteret.

Passage en Italie pour rejoindre le bel alpage des granges Dell Auteret. Remontée d'une centaine de mètres vers le col de Bellino avant d'amorcer la belle descente sur le hameau piémontais de Chiappera.

6h30 de marche + 1150 m / - 1250 m

 

J4 : Col des Monges - Larche

Par le village de Sarretto, nous remonterons jusqu'au lac de Visaisa pour enchaîner plusieurs hameaux d'alpage et rejoindre le vallon de la Munie (les Monges en français) et ces petits lacs bucoliques. Une bonne centaine de mètres de montée et nous arrivons au col des Monges (2542 m) s'étale alors devant nous le magnifique vallon de la Montagnette qui nous conduira paisiblement jusqu'à Larche.

6 h de marche + 1050 m / - 1100 m

 

J5 : Col de Malmort - col du Vallonet - refuge du Chambeyron

Au départ de Larche belle montée plein sud vers le site de Mallemort et ses impressionnants vestiges militaires. Passage du col à 2558 m puis belle traversée jusqu'aux lacs et col du Vallonnet. Nous rejoindrons ensuite par l'itinéraire du tour du Chambeyron, le Pas de la Couletta à 2752 m... Très beau point de vue sur le Lac premier et sur le refuge du Chambeyron qui sont en contrebas.

Nuit au refuge

7 h de marche + 1450 m / - 600 m

 

J6 : Lac des 9 couleurs - col de la Gypiere - col de l'Infernetto - Monte Ciaslaras - Maljasset

Après cette nuit passée dans le refuge CAF du Chambeyron, au pied de cet imposant massif, vous allez partir à la conquête d'une série de cols franco-italiens, tous aussi atypiques les uns que les autres...

Après un passage au lac des 9 couleurs, montée finale au col de la Gypiere (2927 m) frontalier avec l'Italie. Belle traversée en balcon sur les lacs de la Finestra pour rejoindre la Colle de l'Infernetto. Ce passage en schiste meuble sera propice à des "tout droit" pour rejoindre en contrebas les laghi de l'infernetto. Vous aurez pu apercevoir avant votre descente, le sentier improbable de la Monte de Ciaslaras (3000 m)... Non pas vertigineuse, mais "très graves pentues".

Descente en pierrier, au milieu de névés de neige (souvent éternelle) jusqu'aux magnifiques lacs Marinet... Vous rejoindrez Maljasset par le large vallon de Mary.

6h30 de marche + 950 m / - 1600 m

 

J7 : Col Tronchet - Dispersion

Nous quittons l'Ubaye par une des ses sortie insolites... le col Tronchet. Nous prendrons à nouveau la direction de la Combe Brémond pour monter en direction de ce col beaucoup moins fréquenté que le col Girardin. En haut du col, selon le niveau du groupe, nous pourrons remonter le couloir minéral de l'Eissassa afin de retrouver les crêtes et le col Albert.

Descente dans les alpages jusqu'à Ceillac.

5h30 de marche + 850 m / - 1000 m


Niveau

Niveau sportif.

- Altitude globale : entre 1600 m et 3000 m
- Altitude des hébergements : 1850 m en moyenne
- Durée des étapes : 5 à 8 h de marche par jour
- Dénivelé positif moyen : 1100 m par jour
- Dénivelé maximum : 1500 m
- Altitude maximum de passage : 3000 m
- Nature du terrain : terrain de moyenne montagne avec malgré tout des passages à 3000 m, sans difficultés particulières. Beaucoup d’alpages herbeux, de cols plutôt rocailleux. Peu d’expositions au vertige.
- Difficultés particulières : circuit itinérant nécessitant une bonne condition physique.
- Vous retrouvez vos sacs le J1, J2, J4 et J6


Hébergement

Gîtes d'étape ou refuges de montagnes confortables.

Repas pris dans les hébergements, spécialités italiennes dans le Piémont, ... ; pique-niques à midi.


Transferts internes

Les transferts entre la gare et le point de départ et les points d'arrivées et la gare sont compris dans le séjour.


Portage des bagages

Dans ces vallées isolées, le transport des bagages est compliqué. Vous retrouverez vos sacs 1 jours sur 2.


Groupe

De 5 à 14 participants


Encadrement

Accompagnateur en montagne brevet d'état


Matériel fourni

 Trousse de premiers secours placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.


Equipement individuel

 Vêtements
• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 foulard
• 1 bonnet et/ou bandeau
• T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche). Éviter le coton, très long à sécher ; préférer t-shirts manches courtes (matière respirante) en Capilène (Patagonia), Dryflo (Lowe Alpine), Light Effect (Odlo) etc…
• 1 sous-pull (remarques idem ci-dessus) ou chemise manches longues
• 1 veste en fourrure polaire
• 1 short ou bermuda
• 1 pantalon de trekking
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 veste style Gore-tex, simple et légère
• 1 cape de pluie (facultatif)
• 1 sur-pantalon imperméable (facultatif)
• 1 maillot de bain
• Des sous-vêtements
• Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche). Éviter les chaussettes type "tennis" (coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules ; préférer celles à base de Coolmax par exemple.
• 1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville (semelle type Vibram)
• 1 paire de sandales ou chaussures détente pour le soir.

La liste des vêtements doit être adaptée en fonction de la saison choisie.



Équipement
• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 paire de bâtons télescopiques (facultatif) : facilite les montées et les descentes et très utile pour évoluer sur des terrains accidentés ou glissants.
• 1 gourde (1,5 litres minimum)
• 1 lampe frontale (facultatif)
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence (il existe du savon liquide biodégradable de marque CAO).
• 1 serviette de toilette : il en existe qui sèchent rapidement : marque Packtowl
• Boules Quiès (facultatif)
• Papier toilette
• Crème solaire + stick à lèvres

Sac à viande ou drap sac


Pharmacie personnelle
• Vos médicaments habituels
• Vitamine C ou polyvitamine
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Double peau (SOS Ampoules de marque Spenco, disponible en magasins de sport, en pharmacie, parapharmacie...)
• Répulsif anti-moustiques. (facultatif)

Accueil

Rendez-vous à 17h précise à la gare de Montdauphin - Guillestre où votre accompagnateur viendra vous chercher (parking gratuit à la gare).

Vous devrez prévoir une tenue légère pour faire les 30mn de marche pour rejoindre le refuge le soir. Prévoir également un nécéssaire léger pour la nuit car vous retrouverez vos valises le lendemain à l'étape de Maljasset.

SI VOUS VENEZ EN TRAIN :
Gare de Montdauphin - Guillestre, ligne de Briançon (Hautes-Alpes)

De PARIS :
Aller : train de nuit Paris / Montdauphin – Guillestre ou train de jour TGV via
Valence ou Grenoble.
Retour : train de nuit Montdauphin/Paris ou train de jour
Montdauphin/Valence ou Grenoble puis TGV Valence ou Grenoble/Paris.
Le séjour est prévu pour que vous puissiez prendre le train de jour qui part de la gare de Montdauphin-Guillestre pour Paris.

Veuillez consulter la SNCF afin de connaître les horaires exacts au 08.92.35.35.35.
SNCF • Tél : 3635 ou sur Internet www.sncf.fr ou www.dbfrance.fr



SI VOUS VENEZ EN VOITURE :
De Grenoble, 2 itinéraires sont possibles pour rejoindre Guillestre:
- Via GAP
- Via le col du Lautaret et Briançon.
Renseignez-vous sur l’état de la route du col au 04 92 24 44 44 (répondeur).

 


Dispersion

Dispersion à la gare vers 18 h.

 

Listes des avis clients

5/5

Richard
28 Août 2018
Ubaye 2018
Six jours de découverte de la vallée de l'Ubaye en compagnie de 5 autres personnes et encadré par Alain qui s'est avéré être une encyclopédie botanique ET entomologique sur pattes ! ;) Au plaisir de la marche s'est ajouté celui de la découverte des noms de ces fleurs, de ces arbres, de ces arbustes souvent croisés et jamais identifiés...Bon de là à ce que je m'en rappelle :( Et puis Alain nous a souvent fait sortir des chemins balisés nous évitant ainsi "le monde" (tout est relatif...) et aussi les routes aux abords de certains gîtes. Nous avons ainsi vu quantité de lacs et sommes passés par des cols où les points de vue donnaient encore lieu à des informations sur les sommets proches et lointains... merci pour ce beau séjour !

Saisir un commentaire sur ce séjour

Newsletters
Vous souhaitez recevoir l'actualité de La Vie Sauvage ? Inscrivez-vous à notre newsletter.

logo queyraslogo Hautes Alpes     logo parc

 

 

 

 

 

© Copyright 2013 - 2017- La vie sauvage - tous droits réservés

Webmaster : Livia RECCHIA - Ce site utilise la plateforme We